Christophe Hourcade (FCPVG) : »Structurellement et sportivement nos objectifs annoncés se remplissent »

Le directeur sportif du FC Pyrénées Vallée des Gaves, Christophe Hourcade, revient sur la saison écoulée, la progression du club et se projette sur 2020/2021.

Bonjour Christophe, en qualité de directeur technique du FCPVG, que penses-tu de la saison écoulée au niveau sportif pour le club?
Au niveau compétitions, difficile d’en parler puisque nous n’avons joué que les deux tiers des championnats. Nous regrettons d’avoir pu défendre jusqu’au bout les classements de nos deux équipes seniors. Nos jeunes U15 et U17 se comportaient bien en Honneur district et nos U13 ont réalisé une excellente saison. Mais le plus important reste le plaisir pris et la progression réalisée dans toutes nos catégories.

Le FCPVG est un club jeune. Si tu devais faire un point de passage, où en est le club sur le plan associatif et structurel ?
Structurellement et sportivement nos objectifs annoncés se remplissent. Politique sportive pour la formation de nos jeunes, formation des éducateurs, fidélisation de nos joueurs. Nous devons et nous y arriverons à terme si on nous laisse nos joueurs…gagner un niveau chez les u 17 et en seniors.                                                                                                                              Nous nous inscrivons comme un club formateur avant tout, certains « as » du recrutement d’un club voisin, pourtant formateur et important en licenciés l’ont bien compris. 1,Un, deux voir trois U15 à U18 y partent tous les ans…CQFD.

« Trois projets : le gardiens de but, foot féminin chez U9 à U12 et un autre que je garderai secret pour l’instant »

Cette fin de saison prématurée a-t-elle un impact sur le club?
Oui bien sur. Humainement, on s’aperçoit que le club est important et que le sport et les moments conviviaux manquent. Nous restons certes en contact avec nos joueurs pour préparer la reprise ou la saison prochaine mais le plaisir de se voir est absent.
Sportivement, indirectement sur les compétitions seniors sans juger de la décision prise, elle aura « faussé » les championnats alors qu’il restait douze matchs pour le championnat de D1 et huit pour les championnats de Ligue. Cela condamne notre équipe réserve, provoque le maintien pour certains qui seraient peut être descendu ou fait monter d’autres qui ne seraient peut être pas montés au vu des points encore à distribuer.

Désormais toutes les têtes sont tournées vers la saison 2020/2021. Quels seront les objectifs pour le club?
Chez les jeunes, avancer, progresser encore sportivement en développant le club avec trois projets : pôle gardiens de but, foot féminin chez U9 à U12 et un autre que je garderai secret pour l’instant. Chez les séniors, pour l’équipe fanion, jouant la montée depuis deux saisons, l’objectif restera le même. Pour la réserve, retrouver un effectif plus large et se caler rapidement en haut du tableau de D2 et essayer de recréer une équipe III.

« Tout le monde ne pourra pas vivre très longtemps à ce niveau là sans se faire concurrence et s’affaiblir mutuellement.« 

Peut-on s’attendre a des changements dans les staffs?
En seniors, cela a été évoqué dans l’article paru dimanche soir dernier (voir article), chez les jeunes nous avons agrandi les équipes d’éducateurs dans les catégories U7 à U15.


Avec la montée de Ger en ligue, il y aura quatre équipes seniors au niveau ligue entre la vallée du Lavedan et Lourdes. Comment expliques-tu cette réussite et comment faire pour que tout ce monde subside a ce niveau?
On verra mais hormis l’équipe fanion du FCL XI, tout le monde ne pourra pas vivre très longtemps à ce niveau là sans se faire concurrence et s’affaiblir mutuellement.

Comme d’habitude a toi le dernier mot :
Vivement que le football amateur reprenne pour le plaisir des joueurs, dirigeants, éducateurs , arbitres, spectateurs. Et puis chez les pros, Saint-Etienne a une finale de coupe de France à gagner !
Enfin, j’en profite pour souhaiter un bon rétablissement à Christian Chevallier du HOFC.