D1 – Cecilio Hernandez (NOUVELLE VAGUE): » Ce groupe aurait mérité d’accéder au podium »

Saison de transition pour Nouvelle Vague qui aura trouvé son rythme de croisière après un début de saison passé à se chercher. Cinquième au final avant de prétendre à mieux la saison prochaine…

Quel bilan tirez-vous de la saison de votre équipe ?

Le bilan est satisfaisant avec un groupe remanié au trois quarts dont certains découvraient le niveau. Nos matchs au fil des semaines montraient une belle progression et un état d’esprit remarquable surtout face à nos adversaires sur les attitudes et comportements tel était l’objectif prioritaire de nos dirigeants. Je pense que notre mission est presque réussie. Ce groupe aurait mérité d’accéder au podium mais une cinquième place et un quart de finale de coupe contre Lourdes sera une belle récompense. Félicitation au club de Ger pour cette montée et leur parcours puis au surprenant Marquisat. Une pensée pour les joueurs, staff et dirigeants du club de la Nestes pour leur non montée, qui d’un point de vue personnel a été la meilleure équipe que l’on ai joué dans ce championnat.

Quel sera votre meilleur souvenir de cette saison ?

Le match contre le Plateau aura été fort émotionnellement. Mené à la mi-temps 1 à 0 face à mon équipe complètement à la rue, inexistante, des zombies sur le terrain, aucune envie, des joueurs cadres aux abonnés absents. Une très, très grosse soufflante dans le vestiaire, moi qui d’habitude suis calme, posé, bien plus sur l’analyse aura quelque part transcendé les joueurs. Une réaction magnifique de l’équipe, du jeu, de l’envie, du plaisir à s’amuser avec au final une belle victoire. Beaucoup de joie dans le vestiaire, des sourires, des chants mais surtout les joueurs nous pointant du doigt, staff et moi même en nous dédiant cette victoire.

Que faudra-t-il changer pour mieux faire la saison prochaine ?

Je pense qu’il n’y a pas grand chose à changer. Il faut confirmer et continuer ce que l’on a commencé avec ce groupe. Les bases, les intentions et les principes du jeu sont là. Ils savent ce que l’on attend d’eux, bien sûr que si des nouveaux joueurs veulent nous rejoindre, ils seront les bienvenus tout en adhérant au projet du club mais il sera préférable pour les staffs et dirigeants qu’ils soient ciblés et choisis pour compléter au
manquement d’un poste

« A nous les coachs d’en profiter »

Serez-vous l’entraîneur la saison prochaine ?

Aujourd’hui, je n’ai aucune réponse à vous donner car la question ne s’est pas encore posée. La priorité du club et des dirigeants étant dernièrement orientés pendant le confinement pour une action d’aide aux personnes les plus démunies tout les dirigeants étaient mobilisés pour les distributions de colis alimentaires à travers le département. Une réunion se tiendra bientôt pour définir l’avenir des staffs au sein du club avec peut-être des incertitudes.

Quel regard portez-vous sur la saison du football Bigouirdan ?

Le football bigourdan n’a rien à envier aux autres départements. Les clubs sont bien mieux structurés, les stades et pelouse sont nettement de bien meilleure qualité. Cela facilite le travail des entraîneurs et la progression de nos jeunes joueurs. Notre département est pourvu de bon éducateurs qui innovent souvent dans les séances d’entraînement. Les joueurs progressent vite tactiquement et techniquement. Ils sont demandeurs, ils ont faim de football, à nous les coachs d’en profiter.

Comme d’habitude à vous le dernier mot :

Dans quelques semaines, une nouvelle saison va démarrer avec ces surprises et incertitudes mais l’essentiel sera de se retrouver tous pour la même passion accompagnée d’une très bonne santé.
Merci à Puk et match d’être à nos côtés pour une nouvelle aventure, à bientôt.