D1 – Cécilio Hernandez (NOUVELLE VAGUE) : »Le fruit d’un travail depuis plusieurs semaines »

Nouvelle Vague a su réagir après être mené au score pour obtenir le match nul face à Orleix II (1-1).

Cécilio Hernandez (entraîneur de Nouvelle Vague) :« Le fruit d’un travail depuis plusieurs semaines »

« C’est avec une certaine appréhension et méfiance que nous accueillons Orleix samedi soir. On savait une très bonne équipe redoutable, en confiance avec de récents bon résultats et ils nous l’ont démontré pendant une bonne partie du match. On pensait que le match serait très serré, fermé, trop calculateur étant donné qu’avant cette journée de championnat, Orleix était la deuxième meilleure défense contre notre deuxième meilleure attaque. Mais ce fut l’inverse auquel le très nombreux public assistait. Une entame de match où Orleix voulait et s’accaparait le ballon et c’est logiquement qu’ils ouvrent le score d’une belle frappe des vingt mètres qui laisse notre gardien surpris sans réaction. La force de ce groupe aujourd’hui est le fruit d’un travail depuis plusieurs semaines. Contenir la frustration, balayer le doute, bannir la défaite et vite se remobiliser pour se projeter et replonger rapidement dans ce match. Les efforts fournis des joueurs nous serons validés par une égalisation sur penalty transformé par notre sérial buteur Péré Anthony allias Blondin juste avant la mi-temps.

La seconde mi-temps sera toujours aussi rythmée mais peu à peu nous confisquons le ballon à notre adversaire et maintenons la possession. Une aubaine pour leurs attaquants, très bons en attaque rapide et qui nous mettent quelque peu au supplice dont certains de mes joueurs après autant d’efforts sont un peu sur les os. Un penalty sera accordé pour Orleix magistralement arrêté par notre bonne étoile Roucoul Anthony et rendant par la même la fierté de son bien veillant coach gardien Lolo. Entre temps, notre capitaine J-Marie expédiera un bolide sur coup franc dans la transversale mais plus rien ne sera marqué.

Felicitation aux deux équipes pour cette soirée pleine de suspens car il aurait été illogique qu’il y ait un vainqueur ou un vaincu. Bonne continuation à Orleix et mention très bien au trio arbitral. »