R1 – La bataille de Bigorre

Samedi, les Lourdais de Jean Jacques Carel se déplaceront à Trélut pour affronter le TPF de Stephane Pahu. Les deux entraîneurs se sont livrés à puketmatch avant cette rencontre qui doit être une vitrine pour le football Bigourdan…

Bonjour Stéphane, bonjour Jean Jacques, ce début de saison est-il conforme a vos attentes?

Stéphane Pahu : Dans un premier temps, l’objectif est de stopper la spirale et de digérer les descentes avec cette série négative qui poursuit l’équipe fanion. Le groupe est de qualité, intéressant autant sur le plan sportif qu’extra-sportif. Il adhère au projet sportif et ses méthodes. On fera tout pour réussir une saison ambitieuse. Après, la seule vérité est celle du carré vert, le terrain. Nous avons un début de saison très compliqué en jouant les favoris lors des cinq premiers matchs. On fera un mini-point après ce bloc. C’est trop tôt avec trois matchs joués dont un en championnat pour tirer un bilan, mais vous savez la saison va être longue, difficile et on s’y prépare pour durer le plus longtemps possible.

Jean Jacques Carel : Nous avons eu quelques mouvements dans le groupe donc les affinités et automatismes se mettent en place petit à petit. Le groupe travaille bien. Nous aurions préféré battre Onet bien-sur mais le contenu reste encourageant. Notre début de saison est cohérent.

« Nous voulons reconquérir un stade »

Samedi, c est le derby Tarbes – Lourdes à Trélut. Y a-t-il une rivalité entre ces deux équipes?

Jean Jacques Carel : Historiquement il y a bien évidemment une rivalité entretenue par la proximité et les échanges entre joueurs des deux clubs. Elle doit rester saine et respectueuse et de ce fait elle ne peut que créer une émulation tirant le football haut-pyrénéen vers le haut .

Stéphane Pahu : Pour moi, il y a 22 journées, tous les matchs sont importants. Dans chacun il y a un objectif sportif et un contexte particulier. Celui-là oppose deux équipes du département et donc cela crée un fort engouement entre deux gros clubs des Hautes-Pyrénées.

« C’est une rencontre particulière »

Ces deux derbies sont-ils un objectif dans la saison ou seront-ils des matchs comme les autres?

Stéphane Pahu : Les derbys ne sont jamais des matchs comme les autres mais nous avons des objectifs importants autant sportifs qu’extra-sportifs à réaliser tout au long de la saison et c’est là l’essentiel. Nous nous concentrons sur ces priorités.

Jean Jacques Carel : Je l’ai déjà dit, il restera vingt matchs à jouer après celui-ci et la victoire ne rapportera que trois points au vainqueur. Nous nous déplacerons chez un favori à l’accession donc forcément c’est une rencontre particulière en ce sens pour nous et la contiguïté des deux villes ne fait que rajouter une couche à cette sensation de match hors du commun.

Avez-vous un message aux supporters avant cette rencontre?

Stéphane Pahu : Nous voulons reconquérir un stade, un public, ce que nous allons nous attacher à faire avec des valeurs collectives, beaucoup d’humilité, d’honneur et de personnalité.
Le groupe est composé à 95 % de joueurs Tarbais, ayant fait leurs classes au TPF, chaque supporter se reconnaitra dans l’un d’entre eux pour aider cette équipe. Nous avons un rang, un standing et un statut à tenir. Nous espérons le soutien des Tarbais. Nous devrons nous montrer à la hauteur par reconnaissance envers nos proches, nos fidèles, nos supporters, sponsors, l’institution TPF et son Président Régis Vidal, la Mairie de Tarbes, et son Maire Gérard Tremege, qui nous soutiennent durant cette saison.

Jean Jacques Carel : J’espère que les personnes qui se déplaceront auront droit à un joli match .

REGIONAL 1, deuxième journée

Samedi 21 septembre 2019 à 18H

Stade Maurice Trélut à Tarbes

TARBES PF – FC LOURDES XI