R3 – SEMEAC respire, des points en moins pour LEGUEVIN ?

Si le football sur le terrain est bel et bien à l’arrêt, il continue côté coulisse. Certaines commissions continuent de se réunir pour prendre des décisions. C’est le cas de la commission régionale du statut de l’éducateur (CRSE) qui vérifie que les équipes engagées dans les divers championnats sont en règle avec le règlement.

Seul le club de Séméac était inquiété chez nos représentants Bigourdans. Le club Limaques a demandé une dérogation afin que François Sierra, titulaire du diplôme CFF3, puisse encadrer l’équipe fanion qui évolue en régional 3, alors qu’un BMF est attendu à ce niveau. Dans sa réunion du 5 octobre dernier, la commission avait rendu un avis négatif. Le club a eu la bonne idée de revenir à la charge et a eu gain de cause lors de la réunion du 9 novembre, donnant un accord exceptionnel au vu du parcours au club du technicien. Un soulagement pour l’actuel onzième de la poule E qui aurait vu son capital point amputée en cas de refus de la part de la commission.

Des points retirés à Leguevin ?

Ce sera peut-être le cas de Leguevin, pensionnaire de la poule D en compagnie de Soues, FCPVG, Marquisat, Aureilhan et Haut Adour. Septième au classement, les Haut-Garonnais sont visés par la CRSE et peuvent risquer, outre une amende financière, jusqu’à un point de retrait au classement par match disputé en infraction. La commission a indiqué qu’au vu de la situation sanitaire du pays et des décisions gouvernementales concernant le confinement à partir du 31 Octobre 2020, elle prendra la décision d’appliquer les sanctions après la reprise du Championnat.

RAPPEL DU REGLEMENT

ART 3 –Présence sur le banc de touche

A l’issue de la procédure de désignation prévue à l’art. précédent, l’éducateur ou entraineur en charge de l’équipe devra être présent sur le banc de touche à chacune des rencontres de compétitions officielles (Championnats, Coupe de France à partir de la compétition propre et Coupe de la Ligue), leur nom étant mentionné à ce titre sur la feuille de match, sur présentation de la licence.

Les sanctions financières applicables en cas de non-respect de l’obligation, par match disputé en situation irrégulière sont une amende (prévu à l’annexe des dispositions financières).

Après quatre rencontres disputées en situation d’infraction, la CRSEE, peut infliger, en sus des amendes, une sanction sportive au club fautif par un retrait d’un point par match disputé en situation irrégulière, à l’appréciation de la CRSEE; avant toute sanction, elle étudiera le motif de l’indisponibilité de l’éducateur ou entraineur.

Les clubs sont tenus d’avertir par écrit des absences de leurs éducateurs ou entraineurs désignés par mail ou par courrier à la CRSEE.

En cas de suspension de l’éducateur ou de l’entraineur, pour plus de six matchs ou d’une durée supérieure ou égale à deux mois, les clubs concernés devront pourvoir à leur remplacement durant les matchs officiels par un éducateur ou entraineur diplômé du club, titulaire à minima d’un certificat de football fédéral.

Les dispositions communes du Statut Fédéral des Educateurs et Entraineurs sont applicables à tous les clubs ayant des Animateurs, Educateurs ou Entraineurs dans les clubs.

https://occitanie.fff.fr/wp-content/uploads/sites/18/bsk-pdf-manager/f2aefdf1615210e9115f1a164b1629de.pdf