CDF – Benoît Domenges (HAUT ADOUR): »Une véritable aventure humaine »

Le Haut Adour a fait parler la hiérarchie en ne faisant pas de détail face aux Gersois d’Aignan (5-2) pour se qualifier pour le quatrième tour.

Benoît Domenges (entraîneur du Haut Adour) :« Une véritable aventure humaine »

« Pour le compte du troisième tour de la coupe de France, on recevait Aignan, club de D1 du Gers, mais club qui a fait un gros mercato, avec l’arrivée de nombreux joueurs évoluant au niveau ligue. Il nous fallait être vigilant.

Après un temps d’observation, on arrive à mettre le pied sur le ballon et proposer du beau jeu, mais l’on se met en difficulté à cause d’approximations techniques et Aignan joue bien les contres avec des joueurs véloces aux avants postes, mais Yanis veille au grain. On sera tout de même récompensé de nos efforts avec un but de l’inépuisable Tim suite à une frappe de John relâchée par le gardien.
Malgré que l’on est la main mise sur le jeu nous n’arrivons pas à terminer nos actions dû très souvent à trop de justesse technique encore une fois.

Après la mi temps, on rentre tambour battant dans le match et suite à une très belle récupération de l’exemplaire capitaine Jérôme, Jonh gagne son face à face. On se fera des frayeurs dans ce deuxième acte puisque Aignan reviendra à 2a1 puis à 3a2 après le second but de John. C’est là que le groupe a été très fort mentalement car nous n’avons pas craqué et en avait encore sous la pédale. Nous sommes répartit de l’avant collectivement, nous avons récupéré des ballons très haut et trouvé les attaquants dans de très beaux intervalles à l’image d’Esteban qui délivrera plusieurs « caviars » et notamment à Tim qui sera auteur d’un triplé tellement mérité pour lui encore très bon lors de ce match.

Au delà de la victoire, c’est une véritable aventure humaine que nous sommes en train de vivre et je suis très heureux pour les joueurs et ce jeune groupe qui ne demande qu’à progresser et monte en puissance petit à petit mais qui doit également corriger ces approximations techniques qui peuvent nous coûter cher.
Après quatre victoires consécutives on va être attendu nous devons rester serein et continuer à bosser avec envie.
L’ESHA n’est pas tombé dans le piège ce soir, je suis une nouvelle fois fier de mes joueurs. »