D1 – Cecilio Hernandez (NOUVELLE VAGUE): »Un match pauvre »

Un Nouvelle Vague aux deux visages lors de la defaite face au Marquisat (1-0).

Cecilio Hernandez (entraîneur Nouvelle Vague): »un match pauvre »

« Une soirée où le football n’est pas sorti grandi, un match pauvre, plat, ennuyeux, beaucoup de coup franc un match à l’ancienne avec de longs ballons loin chez l’adversaire souvent très haut dans le ciel des gestes techniques inhabituels de nos joueurs, peut-être que ce terrain catastrophique ne permettait pas à jouer au football,à poser le jeu. La seule solution était l’engagement et contenir l’adversaire loin de nos bases, mais à ce petit jeu, l’adversaire a su rapidement s’adapter et profiter d’une bévue de notre défenseur pour marquer logiquement le seul but de ce match. Une première mi-temps leur étant totalement acquise ou le score aurait pu être plus conséquent sans l’intervention et prestations XXL de notre gardien. La seconde mi-temps sera par contre différente nous jouons beaucoup plus haut chez eux un changement tactique et repositionnement de joueurs nous placent en tête sur la possession et occasion mais leur gardien très en verve ne lâchera rien. Il aura sûrement évité une égalisation qui aurait été bien plus logique au vu de cette seconde mi-temps.

Bonne continuation et merci aux dirigeants du Marquisat pour la réception, et merci aux arbitres qui ont été au niveau de ce match. »

: