D2 – Cyrille Mehay (US COTEAUX): »La montée ne reste qu’une conséquence »

Pari réussi pour Cyrille Mehay et son club de l’US Coteaux avec l’acquisition de la montée en D1 dés la première année de la fusion.

Ca y est, l’US Coteaux est officiellement en D1. Quelles sont tes premières impressions?

On est content bien sûr, fiers d’avoir réalisé ce chemin. Mais aussi un poil de frustration, j’aime avant tout jouer.

Quand as-tu compris que c’était la bonne saison?

Je ne suis pas très vieux mais j’ai appris à être très humble à ce niveau avec le lot de vérités et d’incertitudes. Un match symbole? Peut-être le dernier à l’extérieur, à Ibos, face à des joueurs ayant un vécu au niveau régional. Un match au mental, à dix toute la deuxième mi-temps. Victoire 1- 0 avec un soupçon de réussite aussi, match révélateur de nos progrès.

Que retiendras-tu de cette saison ?

La montée ne reste qu’une conséquence à mes yeux. Il y a eu un cheminement et pas des moindres. Nouveau club, nouvelle équipe, nouveau coach. Des joueurs de qualité étaient partis, plus les aléas dune grosse blessure et projet personnel, je dirai que la montée était loin d’être un penalty. La phase de connaissance de chacun a été importante, c’est exactement ce point que j’ai apprécié et cela prend du temps. Si on est arrivé à destination tant mieux mais j’accorde une importance majeure au chemin .

« le terrain de Guizerix va être refait »

Que faudra-t-il changer pour performer en D1 la saison prochaine ?

On ne va pas changer mais plutôt renforcer ce que que l’on maîtrise et développer quelques aspects :
Donner une réelle identité au club avec des joueurs du secteur en grande majorité avec un recrutement local. Intégrer des jeunes dans l’équipe fanion. Développement des infrastructures terrain de match et entraînement : le terrain de Guizerix va être refait, un réel levier de motivation pour les joueurs. Diversifier des formes d’entraînements.

Seras-tu toujours l’entraîneur la saison prochaine ?

Oui je continue assisté de Mickael Montoro pour faire une belle saison

Comme d’habitude à toi le dernier mot :

Nous espérons tous pouvoir retrouver le terrain, discuter, partager passion et émotions. La situation actuelle montre que ce qui manque avant tout c’est le jeu et non pas le simple résultat. De notre côté, on va fêter cette accession dans quelques semaines avec joueurs, dirigeants et les dirigeantes. A bientôt à tous les amoureux du football