Feminines – Cedric Voutier (FRANCE MILITAIRE): »L’équipe la mieux organisée, la plus efficace et la plus patiente ira aux jeux Mondiaux ! »

Mission accomplie pour l’équipe de France qui passe sans encombre de la phase de poule grâce à deux belles victoires face à la Grèce. Désormais, c’est un match à quitte ou double qui attend les Françaises face aux Pays-Bas pour la qualification pour les prochains jeux Mondiaux.


Cédric, comment s’est déroulé cette deuxième rencontre face à la Grèce ? Tous les objectifs sont ils atteints?

Cette deuxième rencontre s’est déroulée de la meilleure des façons. Une victoire 6-0, pas de carton et pas de blessée (juste une petite alerte sur une joueuse et nous avons fini à dix le dernier quart d’heure afin de ne pas prendre de risque). Je dirai donc que tous les objectifs fixés sur ces deux jours sont atteints mais les objectifs de ces deux jours doivent servir celui final, à savoir se qualifier vendredi ! Comme on dit chez nous, c’est à la fin du bal que l’on paye les musiciens.
Nous avons fait preuve de plus d’efficacité dans le dernier geste ce qui nous a permis d’amplifier le score par rapport à hier. Le jeu a été plus fluide avec une meilleure alternance du jeu vertical et horizontal.
Avant le match, nous avions énormément insisté avec le staff pour être disponible mentalement ! En effet, après une victoire 3-0, nous aurions pu entrer dans un faux rythme et par un manque de concentration augmenter le risque de blessure. De plus, il était important de respecter cette équipe de Grèce en jouant au moins avec la même intensité qu’hier. Nous avons fait mieux, donc nous les avons respecté !

Demain Jeudi est enfin un jour sans match. Comment allez vous occuper votre journée?

Demain c’est notre premier jour sans match ce qui va faire du bien aux organismes ! La journée est finement programmée avec comme objectifs la regéneration et la préparation du match décisif de vendredi contre les Pays Bas.
Pour cela, demain matin nous réaliserons un atelier en salle « mental et tactique » sur les attentes et engagements mutuels. Nous avons deux matchs derrière nous plus une observation des Pays Bas donc de la matière pour faire ce type d’atelier qui a pour but d’optimiser les relations dans tous les secteurs de jeu (échelle sectorielle et inter sectorielle).
L’après-midi, nous serons sur de la regéneration avec sieste, vélo pour être en décharge, déverrouillage articulaire, auto massages…En parallèle de tout cela, des joueuses auront des entretiens individuels avec Oanh en prépation mentale et avec moi au niveau tactique pour de la vidéo. Les organismes étant très impactés, nous ne pouvons aller sur le terrain! Il faut s’adapter tout en gardant des ateliers qualitatifs et qui serviront notre match de vendredi.

Justement Vendredi, ce sera le match pour la qualification. Que savez vous sur vos adversaires et comment allez vous aborder cette rencontre ?

C’est une petite surprise de jouer les Pays Bas qui étaient favorites contre l’Allemagne. Elles se sont faites surprendres par des Allemandes vivaces et efficaces en attaque rapide. Mais cela n’enlève en rien sa qualité!
Les pays Bas sont une équipe très costaud athlétiquement, qui aura un jour de plus de récupération. Nous aurons un vrai déficit de taille que nous compenserons, je le pense, par une meilleure vivacité et vitesse. Mais attention aux corners et coups francs!
Au niveau tactique, c’est une équipe qui joue bien au ballon avec un traditionnel 4-3-3 à la Cruyff mais bien huilé. La prise de risque à la relance est maximale avec des latérales très hautes, des courses complémentaires dans les couloirs et un triangle intérieur très mobile à l’image de l’Ajax, toute proportion gardée. J’adore ce football mais vendredi il faudra le battre. Pour cela, à nous d’être précis et agressif dans notre animation défensive que je ne vous dévoilera pas ce soir bien sûr et aussi d’être efficace avec le ballon. L’équipe qui sera la mieux organisée, la plus efficace et la plus patiente ira aux jeux Mondiaux !
J’ai confiance en notre groupe car nous avons de la qualité technique et une vivacité qui peuvent les mettre en difficulté. A nous de les priver de ballon et de bien l’utiliser quand on l’aura.

ÉLIMINATOIRE CHAMPIONNAT MONDIAUX MILITAIRES FEMININS ZONE EUROPE

Mercredi 20 mars 2019 à 15H

FRANCE – GRECE 6-0 (4-0)

France : Hell, Bultel , La Villa, Rouaud, Rabanne, Babinga, Cambot, Bezombes, Philippe, Fromatin Remplaçantes: Mancion, Bisson, Sobczak, Cazeau, Butel, Palacin

0′ : c’est parti
5′ : pression des tricolores, les Grecques sont acculées devant le but. Premier tir et premier arrêt.
9′ : Penalty pour la France suite à une percée de Fromantin qui subit un tacle non maîtrisé. Transformation de Rabannes sur le côté droit de la gardienne à ras de terre (1-0)
18′ : frappe magistrale de Rabannes des 25 mètres sans élan en pleine lucarne imparable pour le doublé (2-0)
33′ : Rabannes, décidément intenable, récidive avec une frappe des 20 mètres. Cette fois, la gardienne effectue une claquette sans quoi cela aurait été le 3-0
38′ : centre de Bultel sur la tête de Philippe qui trompe la gardienne des huit mètres (3-0)
41′: Coup franc direct de Cambot excentré sur la droite des 40 mètres directement sous la barre (4-0)
45′ : mi-temps
46′ : reprise tout feu tout flamme. But de Cambot des 25 mètres grâce à une frappe sous la barre (5-0)
59′ : centre-tir de Babinga de la droite au six mètres pour Fromantin qui a repris le centre à bout portant. Elle réussit à pousser le ballon au fond des filets en deux fois (6-0)
90′ : fin du match. Qualification pour les demies-finale.