Jeunes – Rémi Lacrampe (LOURDES) : »J’entame aujourd’hui ma dernière semaine au FC Lourdais XI »

Après sept saisons passées au FC Lourdais XI, Rémi Lacrampe quitte le club pour des raisons professionnelles. Il nous explique les raisons de ce départ et tire un bilan sur son expérience au FCL. (par Puk)

Bonjour Rémi, pourquoi quittes-tu le FC Lourdes où tu devais être entraîneur de la catégorie U19 ?

En effet j’entame aujourd’hui ma dernière semaine au FC Lourdais XI après sept ans. La raison n’est autre que le fait que j’ai obtenu un poste dans la fonction publique territoriale à Auch. C’est survenu mi-juillet et ça implique effectivement pour moi le fait de quitter mon poste à temps plein à Lourdes ainsi que la catégorie U19 dont j’étais le responsable. Nous faisons d’ailleurs le maximum à l’heure qu’il est pour en trouver un nouveau.

Tu as passé de nombreuses années au FCL. Quel bilan en tires-tu ?

J’ai signé mon contrat au FCL XI il y a maintenant sept années. Sept ans de football, bien sûr, de vie associative, de rencontres, d’émotions de toutes natures, de réflexion, de travail évidemment…Travailler dans un club à plein temps comporte un nombre incalculable de particularités et de spécificités à tous niveaux. Donc si je devais tirer un bilan je retiendrai la notion de découverte. La découverte de soi, du rapport à l’autre en général, d’un milieu singulier et d’un club pas vraiment comme les autres…

« Je reviendrai sur le terrain »

Désormais que vas-tu faire au niveau football ?

Dans l’immédiat, rien. À l’issue de la sortie à Tarnos prévue le 25 août avec les U19 du FCL, ma seule priorité sera de négocier au mieux mon changement de vie, sur le plan social comme matériel et dans un avenir très proche assurer au mieux mon poste en me consacrant pleinement à ma nouvelle activité professionnelle. Bien sûr, ceux qui me connaissent savent ce que représente pour moi le fait d’entraîner et il ne fait pas l’ombre d’un doute qu’une fois installé et stabilisé, je reviendrai sur le terrain. À dire vrai, le plus tôt sera le mieux. On ne se sèvre pas de 17 années d’un coup de baguette magique.

Comme d’habitude, a toi le dernier mot :

Je n’ai pas la prétention de condenser sept années en quelques lignes, d’autant que l’émotion ressentie est assez intense. Le deuil n’est pas vraiment mon truc alors je tiens simplement à saluer et remercier chaque personne que j’ai pu côtoyer de près ou de loin dans les Hautes-Pyrénées du football pour l’ensemble des moments vécus. J’ai d’ailleurs une pensée particulière pour le FC du Plateau, mon club et employeur précédent. En ce qui concerne le FCL XI et son Président, ces sept années ne représentent pas moins qu’un premier total accomplissement de l’éducateur et du jeune homme que je suis. Rien ne sera donc plus adéquat qu’un simple et grand merci. Merci à vous de m’avoir lu. À très vite sur les terrains.

Propos recueillis par Puk