Rétro – Ils nous ont quitté en 2019

Disparus trop tôt, nous avons tous eu une pensée émue pour eux au moment de tourner la page de cette année 2019.

JULIEN MASSEY

2019 s’était ouvert sur la disparition de l’ancien joueur du Val d’Adour, Soues, Séméac et Bazet. A 40 ans, il laisse derrière lui l’image d’un homme passionné de football qui aimait la vie. Il était un lecteur acharné de notre site pour lequel il n’hésitait pas à nous communiquer des informations et des résultats lorsqu’il était au bord d’un terrain.

DIEGO VITARELA

Âgé seulement de quatorze ans, le jeune Béarnais Diego s’est effondré sur la pelouse de Rontignon, dans les Pyrénées-Atlantiques, victime d’un malaise cardiaque en plein match de la catégorie U15. Un drame qui a provoqué une vive émotion avec notamment des messages de soutien des champions du Monde, Kylian Mbappé et Paul Pogba.

LIONEL LAUDEBAT

Il avait été éducateur de football au Tarbes Gespe Football puis naturellement au Tarbes Football Club. Il a eu sous ses ordres une génération dorée avec Marc Fachan (parti ensuite à Auxerre), Alexandre Delanys (parti à Strasbourg) et son fils Jeremy (parti au TFC). Il a formé des très nombreux joueurs qui jouent encore dans les différentes équipes du département. Tous ont été marqué par la simplicité de « Yoyo », ce supporter du PSG qui aimait tant la vie et qui laisse derrière lui une immense tristesse.

THIERRY BRINDOR

Alors que la saison tournait à sa fin, que les lauriers commençaient à tomber pour le club d’Horgues Odos, la terrible nouvelle est arrivée au dernier soir de Mai. L’entraîneur de l’équipe III du HOFC s’est effondré à seulement quarante-neuf ans. Rigolard, toujours présent pour donner un coup de main, « Titi »laissera une trace indélébile de ces quatre saisons au club où il fut joueur, dirigeant et entraîneur. Les dirigeants et joueurs d’Horgues Odos se sont réunis à l’été avec leur homologue de St Emilion (33), entraînés par le frère de Thierry, pour rendre un dernier hommage à sa personne.

ROBERT CAZES

Une page s’est tournée en 2019 du côté du Séméac Olympique. Joueur dans les annees 50 à 80, il est devenu naturellement le président du SO après avoir été secrétaire et trésorier. Honoré de son vivant avec l’apposition d’une plaque à son nom à l’entrée de la salle de réception de son club chéri. Il laisse une trace indélébile dans l’histoire du sport Semeacais et dans les mémoires des personnes qui l’ont cotoyés au fil des décennies.

LAURENT DUPUY

A trente-six ans, la nouvelle de son décès fut un choc pour tous les amoureux du Quand Même. « Lolo » a passé dix-huit ans de sa vie sous les couleurs du QMO dont il était devenu une figure, apprécié de tout le monde par sa gentillesse et sa générosité. Il était cette saison l’entraîneur de l’équipe III du QMO.