U14 – Benoît Bourdette (LOURDES): »Nous sommes à notre place »

Sixièmes de R1, les U14 Lourdais decouvrent le foot à onze dans une poule peu évidente.

Quel bilan faites vous de votre saison jusqu’à présent ?
Le bilan de cette saison est bon. Les garçons progressent, découvrent le foot à 11 et le niveau R1. Ils ont le bon état d’esprit et sont assidus aux entraînements.
Nous sommes à notre place niveau classement (à 1 où 2 places prêt) mais nous savons que nous avons une marge de progression importante.
Le profil de notre équipe nous permet de marquer beaucoup de buts et d’en encaisser beaucoup trop. Nous devons nous améliorer sur la transition defensive et être plus agressif à la perte du ballon, « manque de grinta ».
En terme de contenu de jeu, nous avons fait de très bonnes choses mais j’attends du groupe que nous ayons un peu plus de maîtrise technique, on doit être plus constant sur 80 minutes.
Mon adjoint et moi prenons beaucoup de plaisir avec ce groupe qui respire le football.

Comment allez vous gérer cette periode d’inactivité du fait au black out lié au coronavirus ?
J’ai donné aux joueurs une trame à suivre, bien sûr en fonction de leur contexte d’habitation.
Mais je pense en tant que coach nous devons rester en contact avec nos joueurs pour cela nous discutons et échangeons sur un groupe Instagram que nous avons créer pour gardé le lien et la cohésion du groupe.

Si les compétitions peuvent reprendre debut avril, quelle serez pour vous la meilleure solution pour garantir l’équité de celles ci?
Pour moi, si on reprend, nous devons finir le championnat jusqu’au dernier match pour qu’il soit juste pour tout le monde et si ce n’est pas possible je pense qu’il est préférable de refaire la saison.
En tout cas, les décisions sont et serrons un casse tête chinois pour les ligues et districts.


A vous le dernier mot :
Le foot nous manque à tous mais la priorité n’est pas là aujourd’hui.
Prenons soin de nous et de nos proches.
Merci à Puk et Match pour votre activité qui nous permet de s’informer, d’échanger et de garder ce lien entre les clubs des hautes Pyrénées.