R2 – Nicolas Courtade (LOURDES II) : »On est décroché mais pas largué »

Pour sa première saison à Lourdes, Nicolas Courtade a du reconstruire le groupe réserve. Après des débuts difficiles, l’équipe semblait avoir trouvé la bonne carburation avant cette trêve forcée.

Nicolas, quel bilan tires-tu de ton équipe jusqu’à présent ?

Le bilan est maigre sur le plan comptable. Avec 27 départs dans le groupe regionale, étant une équipe réserve, il faut du temps pour reconstruire. On est décroché mais pas largué. Les prestations sont plus abouties depuis fin novembre. La progression des mecs est palpable et surtout la victoire est d’avoir reconstruit un groupe à l’entraînement. Les mecs sont assidus, l’état d’esprit  est bon, on met certains  arguments de notre côté  du moins ceux qui sont maîtrisables. Bon nombre de  garçons découvrent le niveau c’est le plus excitant.

Comment gères-tu cette période d’inactivité ?

Le football n’est clairement pas la priorité. Les choses sont trop importantes. Les garçons feront ce qu’ils peuvent, et on fera le point quand on se reverra tous. Le seul aspect majeur que tout le monde doit avoir c’est la santé et de restez chez soi !

Comment vois-tu la suite des championnats?
Il n’y aura pas de bonnes solutions. Chacun devra s’adapter et fera en fonction de la décision des instances. Soin des organismes, contraintes du milieu amateur, équité sportive, bref les gens qualifiés devront décider. Je leur dit tout simplement : décidez vous et vous seuls!

Comme d’habitude, à toi le dernier mot :
Santé, respect entre tous et merci à Puk et toute l’équipe pour faire vivre l’actualité de notre passion. Prenez soin de vous tous.