D1 – Cédric Nogues (NESTES): »Match joué dans un bon état d’esprit »

Alors que la rencontre n’est pas arrivé à son terme, le coach des Nestes veut retenir la bonne performance face à Haut Adour II (2-0) et l’état d’esprit de la rencontre.

Cédric Nogues (entraîneur des Nestes):« Match joué dans un bon état d’esprit »

« Match maîtrisé dans l’ensemble avec une entame efficace sur nos premières situations.
La seconde mi-temps sera équivalente à la première avec un but supplémentaire.
Match joué dans un bon esprit, je tiens à le dire vu ce qu’on peut lire sur les réseaux sociaux.
Merci au gardien du Haut Adour pour avoir pris des nouvelles de la blessure de notre attaquant, comme quoi…
Félicitations à mon groupe nous restons concernés et on avance. »

MATCH ARRÊTE, LA COMMISSION DE DISCIPLINE TRANCHERA

Contrairement à ce qui est indiqué sur le site officiel du District des Hautes-Pyrénées, la rencontre de Départemental 1 entre le FC Nestes et le Haut Adour II n’est pas arrivée à son terme. Les locaux menaient 2 à 0 dans un match très tranquille, marqué seulement par l’expulsion du gardien du Haut Adour pour un tacle dangereux. Il restait très peu de temps à jouer quand le match à basculer dans l’absurde.

Parti à la limite du hors jeu selon l’arbitre assistant, l’attaquant Nestois obtient un penalty. Une décision contestée par les défenseurs visiteurs qui crient au scandale, estimant que l’offensif était bien en position illicite au début de l’action. De palabres en palabres, le ton monte jusqu’à ce que survient l’improbable avec un tête contre tête entre un joueur et l’arbitre assistant bénévole des Nestes. Coup de tête ou pas de l’assistant (selon les versions), le défenseur de l’ESHA tombe à terre. La rencontre ne reprendra pas, les joueurs du club visiteur décidant de ne pas vouloir continuer la rencontre dans une telle situation. L’arbitre décide alors d’arrêter la rencontre.

C’est donc en commission de discipline que cette rencontre connaîtra son sort avec pour toile de fond la lutte pour l’accession au Régional pour les Nestes et la lutte pour le maintien pour l’ESHA II.