D2 – Tony Esperon (HORGUES ODOS) : »Ils ont le potentiel »

Première victoire de la saison en championnat, qui plus est à l’extérieur, pour l’équipe fanion à Ger (1-5) grâce notamment à un triplé de “Toto” Maladot. En charge de l’équipe pour l’occasion, suite à l’absence de Cédric Chevallier, Tony Esperon revient sur cette rencontre.

Tony Esperon (Manager Général Horgues Odos) :”Ils ont le potentiel

“Pour ma part, un soulagement car ce n’est jamais évident de prendre une équipe à la place du coach principal. L’équipe a su mettre en exergue les deux principes de jeu appris à l’entraînement vendredi pour préparer cette rencontre. Ils sont à féliciter pour leur sérieux et leur écoute sur cette rencontre peu évidente. Autre satisfaction, le fait de ne pas avoir encaissé de but sur corner, action de jeu défensive travaillée à l’entraînement.

Nous nous sommes vite mis dans la rencontre pour mener de deux buts après un quart d’heure de jeu grâce à Cyril Tastet et “Toto” Maladot . Sur une erreur tactique, nous encaissons un but à la demi-heure. Un peu de panique s’installe dans les têtes des joueurs alors que la rencontre était totalement maîtrisée jusqu’alors. Après la pause, nos adversaires nous ont obligé de changer de système de jeu. Heureusement sur deux occasions, Nicolas Chevallier nous garde dans le match avec deux arrêts salvateurs. Petit à petit, nous avons repris le cours du jeu avec l’entrée bénéfique de nos deux remplaçants, jusqu’au but libérateur et magnifique de Thibaut Dulac. La suite sera plus maîtrisée avec deux nouveaux buts de “Toto” pour achever son triplé et de beaux mouvements offensifs que le gardien adverse sauvera magnifiquement.

Le groupe est désormais lancé, il faut établir une série de victoires pour cumuler de la confiance et chasser les nuages de la saison dernière dans la tête des joueurs. Ils ont le potentiel, à eux et à leur entraîneur de tout mettre en œuvre à l’entraînement, en match et dans leur préparation de match pour arriver à l’objectif fixé. Personnellement, j’ai pris beaucoup de plaisir à coacher ses garçons qui sont bien éduqués et facile à vivre. Merci à eux de m’avoir si facilement intégré dans leur groupe et à Christian pour son aide précieuse à la touche et dans les vestiaires.

Dernier mot pour remercier les dirigeants de Ger pour leur accueil et la collation d’après match. Bonne saison à eux.”